Coupe faim
---
N°8

Agar-agar : un coupe-faim secret minceur

Agar agar : un bon coupe faim ?

Agar-agar : un coupe-faim secret minceur

L’agar-agar est-il un bon coupe faim ? Quelles sont les précautions à prendre afin de le consommer ? Les doses recommandées ?

Budget : assez cher
Notre avis

L’Agar-agar est une arme anti-kilos très efficace. Elle peut convenir à toutes les personnes non allergiques aux produits marins car, c’est une algue. Les végétariens ne sont pas mis de côté, ce produit étant d’origine végétale et non animale.

Pour une perte de poids sensible, il est réellement conseillé de prendre l’Agar-agar une bonne demie heure avant les principaux repas, avec de l’eau ou des jus de fruits, voire même dans une boisson chaude pour encore plus d’effet. Le principe étant que dans un liquide chaud, la poudre devient gélatine, ce qui permet de moins manger aux repas, la préparation est un coupe-faim très significatif. L’estomac est rassasié et de ce fait, la sensation de faim se fait moins ressentir lors des repas.

Il est également possible d’ajouter à certains aliments, comme de la soupe, des flans, des desserts, de l’Agar-agar.

Il va produire un effet de satiété plus rapidement et donc une envie de s’alimenter moins importante.

C’est un produit totalement inodore et qui n’a aucune saveur, ce qui en fait un ingrédient tout à fait remarquable pour maigrir.

Il tempère l’appétit, capte les graisses et les sucres. L’Agar-agar à des propriétés amincissantes indéniables.

Les principales vertus de l’Agar-agar

– C’est un gélifiant puissant, il gonfle dans l’estomac, et pour cela il ne laissera pas beaucoup de place pour les autres aliments.
– C’est un gélifiant naturel d’origine végétale, alors que la gélatine est d’origine animale.
– Il est plébiscité par les végétariens et les adeptes du bio, du fait qu’il soit d’origine végétal.
– Il est sans goût et sans odeur, ce qui convient parfaitement à tous les types de préparations, qu’elles soient sucrées ou salées.
– Il est très riche en sels minéraux et en oligo-éléments.
– Il est riche en fibres insolubles, il facilite le transit intestinal tout en douceur.
– Il n’apporte que très peu de calories, car il n’est pas digéré par l’estomac.
– Il est réputé pour accentuer le sentiment de satiété, c’est un ingrédient très intéressant concernant les régimes amaigrissants.
– Il réduit l’absorption de graisses et des sucres.
– Il ne contient ni solvant, ni additif, ni conservateur.
– C’est un parfait coupe-faim très efficace pour retrouver la ligne.
– Il n’y a pas plus de risque de consommer de l’Agar-agar en quantité, que des pommes.
– Il est totalement inoffensif pour la santé.
– C’est un anti-bactérien, les microbes ne s’y développent pas.
– Vous pouvez conserver plus longtemps les plats à base d’Agar-agar.
– Il n’apporte que 3 Kcalories par gramme.
– Il permet de cuisiner des légumes et des fruits, indispensables dans la plupart des régimes alimentaires.
– Il donne de la consistance à la moindre préparation culinaire.
– Il s’intègre facilement dans les tisanes et les thés pour accentuer l’effet drainant.
– Il est utilisé dans l’industrie alimentaire comme additif, dans la fabrication des bonbons, les glaces, pour n’en citer que quelques uns. On le trouve sur les emballages sous l’appellation E 406.
– Il retarde la sensation de faim.
– Ce produit est utilisé fréquemment au Japon. Il a la même utilisation que la gélatine en France. La différence, est que la gélatine se compose de protéines, alors que l’Agar-agar est d’origine végétale.
– Il s’élimine facilement et n’est pas stocké par l’organisme.
– Il n’est pas onéreux.
– On peut l’emmener partout, il s’adapte à tous les styles de vie.
– Les diabétiques peuvent consommer de l’Agar-agar.
– Il aide à réguler le taux de glycémie.

Les doses recommandées

Il est conseillé d’utiliser 2 grammes de poudre d’Agar-agar dans une demi litre de préparation.
C’est la dose moyenne idéale pour apprécier une texture agréable, à boire avant les principaux repas pour un effet rassasiant, dans du jus de fruit, du lait, de l’eau. 2 grammes de poudre correspondent à une petite cuillère à café.

Il ne faut pas oublier de porter la préparation à ébullition pour que la gélification opère.

Il est prudent de ne pas dépasser 4 grammes par jour, dose recommandée pour un litre de préparation. Certaines personnes sensibles des intestins pourraient ressentir des petits désagréments.

Petit rappel : l’Agar-agar n’est pas dangereux pour l’organisme.

Les contre-indications de l’Agar-agar

L’Agar-agar ne présente pas de contre-indications particulières.

Il peut néanmoins ne pas être toléré par certaines personnes :

celles qui sont allergiques aux produits de la mer. L’Agar-agar est une algue.

Consommé trop longtemps, il y a un risque de perturber les mécanismes de digestion et la secrétions des sucs gastriques. Less acides contenus dans l’estomac peuvent endommager les muqueuses, et l’effet de satiété peut être perturbé.

Il peut produire des dérangements intestinaux, dus aux fibres qu’il contient, en très grande quantité.

Conseils pratiques pour consommer l’Agar-agar

Pour un effet coupe-faim garanti, il est conseillé de verser 1 gramme d’agar-agar dans une boisson chaude comme le thé, la tisane, un bouillon, une infusion et même dans une soupe.

L’Agar-agar doit monter à une température d’au moins 85° pour acquérir un pouvoir consistant. Il faut bien mélanger la poudre dans la boisson, et la consommer avant que celle-ci ne redescende au dessous des 40°. Pour un effet de satiété, il faut prendre cette préparation une bonne vingtaine de minutes avant les principaux repas.

On obtient une gelée légère avec 2 grammes d’Agar-agar pour 500 ml de préparation. C’est la quantité idéale pour les entremets à base de fruits, de lait, dans les compotes ou encore les soupes, les purées de légumes, les veloutés.

Si vous doublez la dose, c’est-à-dire 4 grammes, vous pourrez ainsi préparer des terrines. L’agar-agar sera beaucoup plus ferme, ce qui permettra de couper la préparation en petits dés ou en tranches.

Vous pouvez également préparer de la gelée d’Agar-agar, assez compacte, en mélangeant celui-ci avec du thé ou des fruits mixés. C’est un coupe-faim efficace, et très agréable au goût. Cet ingrédient étant inodore et sans saveur, il ne changera pas le goût des aliments. Vous pouvez très bien en préparer d’avance dans des petits moules et les garder au frais. C’est un aliment qui se garde assez longtemps.

Comme vous pouvez le constater, l’Agar-agar est un ingrédient qui se mélange avec quasiment tous les aliments.

Tout dépend de l’effet que vous en attendez. Pour une perte de poids rapide, Il est préférable de choisir la première solution (boisson une demie heure avant les repas), pour un effet plus souple, vous pouvez ajouter de l’Agar-agar dans toutes vos préparations. Que vous choisissiez l’une ou l’autre, le but sera le même : vous mangerez moins, donc vous perdrez du poids. La différence sera la notion de temps.

Mémo dosage :

1 cuillère à café rase : 2 grammes
1 cuillère à café bombée : 3 grammes
1 cuillère à soupe ase : 5 grammes
1 cuillère à soupe bombée : 7 grammes.

Comment consommer l’Agar-agar ?

L’Agar –agar est constitué à 80 % de fibres. Il gonfle donc dans l’estomac, ce qui a pour but de tempérer l’appétit. Pour une perte de poids rapide, il est conseillé de diluer 1 gramme d’Agar-agar dans du thé, de l’eau ou de la tisane, une bonne demie heure avant les principaux repas. Il est préférable que la boisson soit chaude pour dégager toutes les propriétés gélifiantes de l’ingrédient. L’Agar-agar va libérer des fibres qui vont gonfler dans l’estomac, ce qui va caler celui-ci, et au moment de passer à table, la sensation de faim sera moindre. On peut mélanger un peu d’Agar-agar dans le thé, dans les entremets, les flans, les soupes, le riz pour donner plus de consistance et donc remplir l’estomac, ce qui entraîne un phénomène de satiété, et donc le besoin de manger moins. On peut ajouter l’Agar-agar à toute sorte de préparation culinaire. Il est possible de varier la consommation de l’Agar-agar en préparant des gelées transparentes à base de thé vert, de tisanes et même de fruits. Elles ne contiennent quasiment pas de calories et sont un coupe-faim très appréciable.

L’Agar-agar, à quel prix ?

Dans les boutiques ou sur Internet :

entre 2 à 3,50 euros pour 6 sachets de 4 grammes
entre 1,30 et 2 euros pour 2 sachets individuels de 2 grammes.
Environ 2,50 euros le sachet de 25 grammes dans les magasins spécialisés.

En pharmacie :

Il faut compter environ 10 euros le pot de 20 grammes. Si vous en consommez souvent, vous pouvez négocier les prix avec votre pharmacien. Cela peut devenir intéressant.

On trouve l’Agar-agar sous forme de filaments, de flocons ou de poudre.

Que contient l’Agar-agar ?

Composition pour 100 gr d’Agar-agar, chiffres donnés à titre informatif.

Calories environ 335 Kcalories
Protéines 0,3 gr
Lipides 0,1 gr
Calcium 500 mg
Magnésium 12,3 mg
Fer 5 mg
Glucides 83,2 mg – fibres solubles.
Potassium 13 mg
Phosphore 8,5 g
Indice Glycémique 15

Où achetez l’agar-agar ?

Vous trouverez l’Agar-agar dans les magasins de produits biologiques et diététiques, dans les pharmacies, dans les magasins spécialisés en produits asiatiques, mais également sur internet. De nombreux sites spécialisés proposent ce produit.

Vous pouvez également le trouver dans certains supermarchés comme Auchan, par exemple.

L’Agar-agar est commercialisé sous forme de barres, de paillettes ou de poudre.

Description détaillée

Ce produit est appelé Kanten au Japon et Agar-agar en Occident. Présenté sous forme de paillettes, de poudre ou de flocons, c’est une arme idéale pour perdre du poids.

L’Agar-agar est un ingrédient très complexe. C’est avant tout un mucilage. Le mucilage est une substance que l’on retrouve dans certains végétaux et qui ont la particularité de prendre du volume au contact de l’eau et d’avoir une consistance gélatineuse.

Issu d’algues rouges, l’élaboration de l’Agar-agar repose sur une technique bien déterminée.
Après une succession de lavages et de séchages des algues, elles sont portées à ébullition, afin qu’elle se lient entre elles. Elles sont refroidies naturellement et sont ensuite déshydratées, puis réduites en poudre fine.

L’Agar-agar est un gélifiant naturel qui est d’origine végétale. Il est extrait d’une algue rouge que l’on trouve sous forme de poudre blanche dans le commerce. On peut le trouver dans de nombreuses algues partout dans le monde. Cependant il a été découvert au Japon où ce produit est utilisé quotidiennement par les Japonaises. L’Agar-agar fait partie de la culture alimentaire du Japon.

C’est un produit composé de fibres solubles, d’où son effet particulièrement efficace sur la digestion et sur le transit intestinal.

Lorsque l’Agar-agar est consommé, il se gonfle d’eau et forme ainsi dans l’estomac, une sorte de gel qui cape les graisses et les sucres. Il s’élimine directement, et c’est un produit qui n’est pas stocké dans l’organisme.

C’est un ingrédient fort apprécié par les Japonaises, qui font très attention à leur ligne. Elles l’utilisent comme nous en France, utilisons la gélatine. Elles en mettent pratiquement dans tous leurs plats, et même dans leurs boissons froides ou chaudes.

D’un point de vue diététique, il accélère la satiété car il gonfle dans l’estomac, laissant peu de places pour les autres aliments. Il retarde également la sensation de faim, ce qui limite les grignotages, et il à la faculté de faire baisser le nombre de calories absorbées, car lui-même n’en contient que très peu.

Il est à noter que l’Agar-agar à des propriétés anti-bactériennes, ce qui signifie que les microbes ne se développent pas. Il est possible donc, de conserver les préparations plus longtemps, sans aucun danger pour la santé.

Cet ingrédient est totalement inoffensif et peut convenir parfaitement aux végétariens, qui ont parfois quelques soucis pour suivre des régimes alimentaires, car la plupart contiennent des protéines animales.

Il est utilisé dans l’industrie alimentaire. En effet, il prend, dans ce cas l’appellation E 406, que vous trouverez sur les emballages de bonbons en tant qu’additif, et il est également présent dans les glaces. De nombreux produits en contiennent, comme les médicaments et en particulier les capsules, car sa capacité de gélatinisation est très puissante.

L’Agar-agar est sain, naturel, peu calorique, très riche en minéraux et en oligo-éléments. Cette algue à un pouvoir gélifiant incroyable, des propriétés liantes, épaississantes, émulsifiantes. Elle participe à l’équilibre acido-basique de notre corps, contient de nombreux anti-oxydants.

Il se substitue à la gélatine d’origine animale dans une alimentation biologique.

C’est un partenaire minceur idéal pour perdre du poids.

Le saviez-vous ? Les origines de l’Agar-agar

L’Agar-agar est d’origine Indonésienne Malaise. Il est appelé E 406 dans la liste des additifs alimentaires. C’est un produit gélifiant qui est obtenu à partir d’algues rouges. Ces algues appartiennent à la famille des Gelidiacées et des Gracilariacées.

L’Agar-agar est un polymère de galactose qui est contenu dans la paroi de certaines espèces d’algues rouges. Lorsqu’il est purifié, il s’appelle l’agarose.

C’est le mucilage, qui après purification, déshydratation et broyage donne la poudre d’Agar-agar.

C’est au Japon qu’il est le plus utilisé, il est nommé : Kanten. Il est utilisé en grande quantité et quasiment mélangé dans toutes les préparations culinaires, ainsi que dans les boissons chaudes. Il commence à être connu et apprécié en Occident.