Coupe faim
---
N°10

Le café vert : un coupe-faim savoureux et efficace

Le café vert : un bon coupe faim ?

Le café vert : un coupe-faim savoureux et efficace

Le café a été reconnu comme étant un coupe-faim naturel et efficace. Grâce à la caféine, il peut être considéré, comme une des plantes agissant sur la sensation de satiété. Il peut aider à résister aux tentations, lors des petits creux et des fringales.

Budget : assez faible (quelques euros par mois)
Notre avis

Le café a été reconnu comme étant un coupe-faim naturel et efficace. Grâce à la caféine, il peut être considéré, comme une des plantes agissant sur la sensation de satiété. Il peut aider à résister aux tentations, lors des petits creux et des fringales.

Le fait de boire une tasse de café va permettre de garder la forme, et de ne pas craquer sur les sucreries. Le café vert a une action en tant que brûle graisses, et est également très apprécié lors d’une perte de poids.

La caféine contenue dans le café vert bloque les neurorécepteurs, en se fixant sur les cellules nerveuses. De ce fait, les transmissions neuronales entre les cellules et les récepteurs se trouvent plus ou moins perturbées. Il en résulte une stimulation, et la personne ayant consommé une dose de caféine ne ressent plus de fatigue, ni de sommeil, ni la faim pendant environ 4 à 5 heures.

Les principales vertus du café vert

Le café vert diminue la sensation de fatigue et accroît l’endurance.
Il contribue à redonner du tonus à l’organisme.
Il accélère l’activité cérébrale. En effet, son action stimule la vigilance, éveille les sens et facilite la concentration.
C’est un bon détoxifiant pour le corps.
Il active le bon fonctionnement au niveau du transit intestinal.
– Dans le cadre d’un régime minceur, c’est un diurétique efficace.
– Il aide à lutter contre les maux de tête, il serait un excellent anti-migraineux.
– Pris de façon régulière, il agit sur l’organisme comme un coupe faim radical et naturel.
– Le café vert est le seul à contenir deux substances : le cafestol et le kahweol. Elles favorisent un bon fonctionnement du foie et de la digestion.
– La GST (Glutathione-S-Transférase) aide l’organisme à se débarrasser des déchets toxiques dus à la pollution atmosphérique.
– L’acide chlorogénique protège l’organisme des radicaux libres qui sont responsables du vieillissement des cellules.
– La caféine est favorable aux dépenses énergétiques et à la combustion des graisses.
– Le café vert facilite la diminution de sucres.
– Il peut avoir des répercussions positives sur les personnes atteintes de diabète 2.

Doses recommandées

– Une tasse de café vert le matin, puis une avant de passer à table le midi et le soir.
– En cas de petit creux, vous pouvez en prendre une le matin vers 11 heures et une autre à 16 heures.
– Vous pouvez consommer jusqu’à cinq à six tasses par jour.

Pour information : il est préférable de ne pas boire de café vert avant de vous coucher, la caféine pourrait perturber votre sommeil.

Contre-indications concernant le café vert

Le café vert, consommé à haute dose, est contre-indiqué chez les personnes qui ont un problème de nervosité, et des problèmes de rythme cardiaque.
Il est conseillé aux femmes enceintes et aux femmes qui allaitent de se limiter à deux tasses de café quotidiennes.

Peu de contre-indications dans la consommation de café vert.

Conseils pratiques pour consommer le café vert

– Si vous travaillez, vous pouvez très bien préparer votre café vert avant de partir, et le garder dans un thermos. Non seulement, il restera chaud, et vous n’aurez pas le souci de le préparer, ce qui n’est pas toujours évident.
– Un autre moyen très appréciable est d’acheter des sachets solubles de café vert. Vous aurez juste à verser de l’eau chaude pour apprécier une bonne tasse de café.
– Il existe également des gélules de café vert. Nous ne vous les conseillons pas pour un effet coupe-faim rapide. Par contre, dans le cadre d’une perte de poids, elles vous seront utiles et pratiques.

Comment consommer le café vert ?

– Il est souhaitable de boire votre café vert non sucré pour un meilleur résultat. – Si vous avez un petit creux, pensez à prendre une tasse de café pour qu’il puisse agir comme coupe faim. – Si vous souhaitez mangez moins lors vos repas, pensez à boire, une bonne dizaine de minutes avant de passer à table, une belle tasse de café vert. Effet coupe-faim garanti.

Le café vert, à quel prix ?

– Le café vert en grains, se trouve entre 14 euros et 31 euros le kilo, suivant le pays d’où il provient et de la marque qui le distribue.
– Le prix du café vert moulu se situe aux alentours de 11 euros le kilo, et 15 euros le kilo pour du café vert biologique.
– Le café vert soluble pour une quantité de 1 kg se trouve au tarif de 10,50 euros environ la boîte.
– Les sticks individuels de café vert coûtent environ 0,40 euro le stick.

Que contient le café vert ?

Valeur nutritive pour 100 grammes :

– Eau 99,2 gr
– Valeur énergétique 2 KJ

– Protéines 0,1 gr
– Lipides 0
– Glucides 0
– Fibres 0,4 gr

Vitamines :

– Vitamine A 0
– Vitamine B1 0 µg
– Vitamine B2 10 µg
– Vitamine B3 700 µg
– Vitamine B5 4 µg
– Vitamine B6 0 µg
– Vitamine B9 0,25 µg
– Vitamine B12 0 µg
– Vitamine C 0 mg
– Vitamine E 0 mg
– Vitamine K 0 µg

Oligo-éléments :

– Magnésium 6 mg
– Calcium 2 mg
– Potassium 67 mg
– Sodium 0
– Cuivre 0
– Sélénium 0,05 µg
– Manganèse 82 µg
– Phosphore 3 mg.

Description détaillée

Le café vert est en réalité du café non torréfié, qui provient du fruit mûr du caféier. Le café vert présente les propriétés naturelles du café, qui sont détruites lors de la torréfaction de celui-ci. Il est reconnu entre autre, pour ses propriétés stimulantes, aussi bien sur l’activité physique que psychique.

Le caféier est un arbuste du style Coffea, de la famille des Rubiacées. Il est cultivé dans les zones tropicales, et il a une préférence pour l’altitude, ou au niveau de la mer. Le fruit qu’il produit se nomme « la cerise du caféier ». Ce fruit contient deux noyaux, qui eux-mêmes contiennent un grain de café.

Cette cerise est récoltée puis séchée naturellement au soleil. La chair du fruit est ensuite cassée pour libérer ses fèves, qui sont le café vert.

Le café est demandeur d’un climat chaud et humide. Les températures doivent se situer entre 20 et 23 °, les précipitations varient de 1 400 à 1 700 mm par an.

Les plantations sont appelées « caféières ». L’Arabica se développe en montagnes ou sur les plateaux, et le Robusta en plaines. Les plantations sont effectuées lors de journées pluvieuses, pour un meilleur contact entre la terre et les racines. Une plantation donne environ entre 1 000 et 4 000 kilos de café à l’hectare.

La récolte des cerises intervient pour le Robusta au bout de 9 à 12 mois de floraison, et pour l’Arabica après 6 à 8 mois de floraison. La cueillette s’effectue à la main selon deux méthodes : les cerises sont détachées une par une de la branche lorsqu’elles sont bien mûres, ou par branches entières, quelque soit le degré de maturation.

Les récoltes ont lieu :

au Brésil : de mai à septembre,
Côte d’Ivoire : de novembre à avril,
Amérique Centrale : d’octobre à avril,
En Colombie : toute l’année.

Le café comporte de nombreuses vertus qui sont bienfaisantes pour la santé, mais c’est également un coupe-faim radical, et il est très bien toléré lors de régimes amaigrissants.

Le saviez-vous ? Les origines du café vert

Le café vert serait originaire de la région de Kaffa en Ethiopie. Une légende serait à l’origine de la découverte des vertus du café. En effet, un berger qui aurait donné à manger les fruits du caféier à ses chèvres, se serait vanté de l’effet tonifiant produit sur celles-ci.

Le café sera ensuite cultivé en Arabie où il prendra l’appellation de « Khawah », ce qui signifie revigorant. Cependant sa consommation sera interdite par la communauté islamiste, car elle dénonce ses vertus un peu trop dynamisantes, mais surtout intellectuelles. La population va se révolter, et le gouvernement va lever l’interdiction.

Il fera son entrée dans l’ensemble de l’Afrique jusqu’à la Turquie, puis en Amérique Latine, où on le trouvera surtout en Colombie et au Brésil.

Il fera son apparition au 17ème siècle en Europe. La population va être séduite par son arôme et il va devenir très populaire. C’est à cette période que verront le jour « les célèbres cafés » en France, des lieux réservés à la consommation de ce délicieux breuvage.

De nos jours, le café a toujours autant de succès.