Coupe faim
---
N°20

Le pamplemousse : un fruit coupe-faim

Pamplemousse : un bon coupe faim pour maigrir ?

Le pamplemousse : un fruit coupe-faim

Le pamplemousse fait-il maigrir ? A-t’il des propriétés de coupe faim ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans ce guide spécialement orienté sur le pamplemousse : nos conseils et astuces, les doses recommandées, les bienfaits du pamplemousse,…

Budget : budget assez moyen (à partir de 2 euros environ, en fonction du point de vente et de la qualité)
Notre avis

Le pamplemousse est classé comme d’autres fruits dans la catégorie des coupe-faim naturels.

C’est un allié minceur très efficace grâce aux antioxydants et aux fibres qu’il contient. Les fibres jouent un rôle de « satiété » au niveau de l’estomac, ce qui réduit l’envie de manger.

Le fait de moins manger va donc permettre à l’organisme de perdre du poids, sans fatigue et sans manque, car le pamplemousse est riche en vitamine C, la vitamine de l’énergie.

Certaines personnes peuvent avoir des problèmes pour avaler le jus de pamplemousse, car il peut être acide. Néanmoins, il existe plusieurs sortes de pamplemousses dont certains ont une saveur plus douce.

C’est un excellent moyen pour perdre des kilos, car il est très facile à gérer. L’effet coupe-faim est garanti aussitôt le verre de jus de fruit avalé, ou le fruit mangé avant le repas.

Les principales vertus du pamplemousse

– Le pamplemousse est très riche en vitamine C.
– Il est peu calorique, donc très intéressant pour garder la ligne.
– Riche en antioxydants, il réduit les risques de cancers et de maladies cardiovasculaires.
– Il est une source énergétique indéniable.
– Il est excellent pour la peau, les os, les dents car il contient de la vitamine A.
– Riche en cuivre, il détient des propriétés antiseptiques.
– Il prévient les infections.
– Il a une teneur en fibres très importante qui aide à couper la faim.
– Il favorise une perte de poids rapide.
– Il a des propriétés anti-cholestérol.
– Le pamplemousse à le pouvoir de dissoudre les graisses.

Doses recommandées

1 verre de jus de pamplemousse avant les principaux repas pour agir en tant que coupe-faim.

Si vous préférez la chair du fruit, dégustez avant vos repas, un demi ou un pamplemousse entier. S’il vous en reste, n’hésitez pas à manger quelques quartiers de ce fruit, lorsque la faim se fait ressentir. Le pamplemousse a la faculté de rassasier.

Contre-indications à la consommation du pamplemousse

Il est totalement contre-indiqué de consommer du pamplemousse si l’on prend des médicaments. Les interactions des médicaments et du pamplemousse sont nombreuses. Il inhibe certains principes actifs, en réduit l’efficacité, voire même désactive totalement l’effet du médicament. Il peut également entraîner un surdosage en augmentant la biodisponibilité du médicament.

Dans tous les cas, il faut absolument prendre l’avis de son médecin avant de consommer en quantité du pamplemousse.

Il est conseillé de faire attention dans les cas suivants :

. Allergie
. Anxiété
. Dépression
. Hypertension artérielle
. Excès de cholestérol
. Convulsions
. Reflux gastro-intestinal
. Troubles du sommeil
. Problèmes cardiaques

Conseils pratiques pour consommer le pamplemousse

Si vous choisissez la méthode « jus de fruit », vous pouvez acheter des pamplemousses et les presser vous-même, ou bien acheter du pamplemousse pressé que vous trouverez dans les magasins d’alimentation.

Si vous préférez consommer le pamplemousse en quartiers, il vous faut choisir un fruit avec une peau lisse et des marques rosées. Vous augmenterez ainsi la chance d’avoir un pamplemousse bien juteux et parfumé.

Les variétés de pamplemousses pour vous aider à perdre du poids ne manquent pas : le pamplemousse sanguin, le rose, le jaune, le blanc ainsi que le pomélo blanc ou sanguin.

Ces variétés de pamplemousse sont également très agréables pour des jus de fruits frais.

Avant d’entamer une consommation de pamplemousse élevée, il est préférable de consulter un médecin pour avis.

Comment consommer le pamplemousse ?

Vous pouvez consommer le pamplemousse sous forme du jus, non sucré, à raison d’un verre, un quart d’heure avant les principaux repas. Vous avez la possibilité de manger la moitié du pamplemousse avant le repas, ce qui va engendrer en effet de satiété, et de garder l’autre moitié en collation. Le principe est de boire un verre de pamplemousse avant les trois principaux repas. Si vous préférez le fruit entier, en prendre la moitié en début de repas et le terminer soit à la fin du repas, soit un peu éloigné du repas pour éviter les grignotages.

Le pamplemousse, à quel prix ?

Pour trois pomelos bios, il faut compter environ 5,80 euros et plus.
1 kilo de pamplemousses rose vous reviendra à 2.60 euros. Le pamplemousse coûte environ 0 90 euro la pièce.
Le litre de jus de pamplemousse vous reviendra entre 1,10 euro et 6,58 selon les magasins, et le fait qu’il soit issu de la culture biologique ou non.

Que contient le pamplemousse ?

Valeur nutritionnelle pour 100 grammes de pamplemousse :

– Valeur énergétique 30 calories
– Eau 90 gr
– Protéines 0,6 gr
– Lipides 0,1 gr
– Glucides 5,5 gr
– Fibres alimentaires solubles 1,4 gr

– Calcium 17 mg
– Fer 0,5 mg
– Magnésium 8 mg
– Phosphore 11 mg
– Potassium 140 mg
– Sodium 1 mg

– Vitamine B1 0,04 mg
– Vitamine B2 0,02 mg
– Vitamine B6 0,04 mg
– Vitamine B9 7 µg
– Vitamine C 37 mg
– Vitamine E 0,23 mg

– Acide Linoléique 0,02 gr

Où acheter du pamplemousse ?

Vous trouverez des pamplemousses chez les marchands de fruits, ou dans tous les magasins d’alimentations au rayon « fruits et légumes ».

Pour le jus de pamplemousse, vous avez le choix entre presser votre pamplemousse ou acheter du jus en bouteille ou en pack. Vous le trouverez également dans tous les magasins d’alimentation au rayon « frais ».

Les magasins en produits biologiques proposent également des pamplemousses entiers et des jus.

Description détaillée

Le pamplemousse est le fruit du pamplemoussier. C’est un très grand arbre qui appartient à la famille des rutacées. Il fait partie de la catégorie des « Citrus ».

Le pamplemousse est originaire d’Asie, Indonésie et Malaisie. Sa taille varie de 10 à 30 cm de diamètre. Son écorce est épaisse, molle, de différentes couleurs : jaune, rose ou verte. Sa chair est un peu amère, acide, et il comporte des pépins.

Il existe plusieurs sortes de pamplemousse :

le « Citrus Grandis » est répandu en Malaisie et en Indochine, importé aux Antilles aux 16ème siècle. Le fruit est très gros, de forme sphérique et il est pointu à la base. Sa couleur est jaune, sa chair blanche, et sa saveur amère ou acide.

Le « Citrus Maxima », originaire d’Asie, il est très répandu en Côte d’Ivoire jusqu’à l’Equateur. Il donne des fruits amères, très acides et pas très agréables au goût.

Ce que nous avons l’habitude de consommer n’est pas le fruit du pamplemoussier mais le Pomelo ou grape-fruit. Il est le fruit hybride du pamplemoussier « Citrus Maxima « et de « l’Oranger doux Citrus Sinensis « Le Pomelo est le fruit du « Citrus Paradisi ».

Ce croisement donne des fruits plus petits, de 10 à 17 cm de diamètre et pesant entre 300 et 600 grammes. Sa couleur est jaune ou rose. Son écorce est mince et sa chair ne contient pas beaucoup de pépins. Il est très juteux et nettement moins amère que les précédents. Il vient de Cuba ou de Floride.

Ces arbres fruitiers sont résistants au froid, mais il faut cependant une période de chaleur pour que le fruit puisse mûrir en toute sérénité. Les fruits préfèrent les zones chaudes.

On trouve le Pomelo autour du bassin méditerranéen, sur la Côte d’Azur, en Israël, en Corse, en Amérique du Nord, en Californie.

Il est récolté entre mars et novembre, et le premier producteur mondial est la Floride.

Le saviez-vous ? Les origines du pamplemousse

Le pamplemousse tient ses origines d’Asie. Il est utilisé au Japon pour ses qualités hydrantes et purificatrices, depuis plus de 4 000 ans.

Quelques semences de « Citrus Maxima » ont été introduites à la Barbade vers le 17ème siècle. Puis on le retrouve vers 1750 en Jamaïque sous le nom de Pomelo. La culture du Pomelo s’est développée sur la route des Antilles, transportée sur des navires marchands. Il arrivera en Floride vers 1800.

On le trouve dorénavant dans les régions et pays chauds comme le bassin méditerranée, et la Floride.