Coupe faim
---
N°17

Le thé vert : une boisson coupe-faim

Thé vert : un coupe faim pour perdre du poids ?

Le thé vert : une boisson coupe-faim

Le thé vert : une boisson coupe faim ? Découvrez dans cet article nos conseils et astuces pour bien consommer le thé vert, et faire de cette boisson votre allié pour perdre du poids.

Budget : assez faible
Notre avis

Le thé vert est un coupe-faim qui fait de l’effet. Nous le préférons en poudre, en sachet ou en feuilles pour pouvoir ressentir ce sentiment de satiété.

En effet, le fait de boire le thé vert avant les repas, rempli l’estomac, et ainsi permet de moins manger. Son action est efficace sur la quantité de nourriture absorbée.

Il est aussi un coupe-faim radical dans la journée. Une tasse de thé vert, évite d’être tentée de grignoter n’importe quoi.

Les gélules, quant à elles, ont plutôt un effet drainant et détoxifiant. Pour avoir un effet coupe-faim, il faut les prendre une bonne demie heure avant les repas.

Les principales vertus du thé vert

– Le thé vert a des propriétés minceur : le fait de boire de thé contribue à faire dépenser des calories, et il agit sur le métabolisme des lipides.
– La caféine de thé vert est augmentée par la catéchine, qui produit un effet brûle- graisses.
– La caféine aide à stimuler la lipolyse, ce qui permet le déstockage des graisses de réserve.
– le thé vert participe à freiner l’absorption intestinale des lipides.
– Il a un effet revitalisant : la caféine contenue dans le thé vert agit sur le système nerveux.
– Il a un effet détoxifiant sur le foie.
– Il augmente les performances intellectuelles et physiques.
– Le thé vert à une action protectrice, anti-oxydante et anti-vieillissante, due à son taux élevé en flavonoïdes.
– Pauvre en sodium, le thé vert est fortement conseillé aux personnes qui suivent un régime pauvre en sel.
– Il est riche en tanins, c’est ce qui donne son goût particulier au thé vert.
– Il contient de la théanine, qui est un acide aminé et qui a un effet relaxant sur l’organisme.
– Il aurait des effets positifs sur les maladies cardiovasculaires, les cancers, les maladies neurovégétatives et les maladies des yeux.
– Le thé vert protége la peau : il atténue les cernes, il traite les coupures mineures et les rougeurs, il est efficace contre les coups de soleil, il peut être appliqué sur un zona ou un herpès.
– Il nettoie les parois des vaisseaux sanguins.
– Il fait baisser le cholestérol.
– Il a une action diurétique et drainante, ce qui lui confère des vertus amaigrissantes.
– Le thé vert renforce les os.
– Il prévient l’arthrite.
– Il protège de l’intoxication alimentaire.
– Il aide à prévenir les maladies des gencives.
– le thé vert à des pouvoirs anti-inflammatoires.

Doses recommandées

1 tasse de thé avant les trois principaux repas. Puis, dans la journée, si vous avez un creux, vous pouvez en boire également.
Le soir, il est à éviter de consommer du thé trop tard, cela pourrait perturber votre endormissement.
1 à 2 gélules à prendre avec un grand verre d’eau une demie heure avant les principaux repas.

Contre indications pour le thé vert

Le thé vert est déconseillé pendant la période de grossesse, et en cas d’allaitement.
Il ne doit pas être donné à des enfants et des nourrissons, la théine étant mal tolérée chez les enfants.
Il doit être proscrit chez les personnes qui souffrent d’insomnies.
Il ne doit pas être consommé moins de deux heures avant le coucher, la théine pourrait empêcher l’endormissement.
Il est déconseillé chez les personnes sujettes aux ulcères.
Au-delà d’une certaine consommation, 1,5 litres par jour, il est préférable de surveiller son taux de fer dans le sang. En effet, le thé vert pourrait inhibé l’absorption de celui-ci.
Les personnes anémiques devraient éviter de consommer du thé vert.
Il est conseillé d’éviter le thé vert en cas de constipation.
Il est préférable de ne pas boire de thé vert en cas de mictions fréquentes et abondantes la nuit, cela pourrait nuire à la rate et aux reins.
le thé vert et incompatible avec certaines substances médicinales chinoises, comme le ginseng par exemple.
Un excès de thé vert peut induire des palpitations cardiaques, des céphalées, des acouphènes ou même des troubles de la vision.

Conseils pratiques pour consommer le thé vert

– Pour conjuguer les bienfaits du thé vert, lors d’une perte de poids, il est conseillé de pratiquer un peu de sport, d’avoir une bonne hygiène alimentaire, et une bonne hydratation corporelle.
– Le thé vert participe à l’hydratation de l’organisme et à une perte de poids très efficace. Il assure une élimination des toxines et une purification du corps.
– Pour cela, il est conseillé de boire une belle tasse de thé le matin au réveil, il va avoir une activité détoxifiante.
– Dès que vous ressentez dans la journée une envie de grignotage, préparez vous une tasse de thé, et la sensation de faim s’estompera.
– Pour une perte de poids sensible, buvez avant chaque repas une belle tasse de thé vert, cela vous évitera de manger trop.
– Vous pouvez également prendre des gélules de thé vert avant chaque repas avec un grand verre d’eau.

Comment consommer le thé vert ?

Pour le thé en vrac : Faire bouillir de l’eau dans une théière. Laisser infuser quelques minutes les feuilles de thé vert. Versez le thé dans une tasse lorsque la préparation est moins chaude. Ne pas remuer votre thé avec une cuillère en métal, cela le figerait. Ne pas déguster votre thé trop chaud. La température de l’eau pour le thé vert se situe en 65° et 95°. Le temps de pause du thé vert est de 1 à 5 minutes. Pour information, un thé vert chinois demande un temps de pause plus long qu’un thé vert japonais. Concernant le thé en sachet, la préparation et le temps de pause sont identiques au thé en vrac. Le thé en gélules se prend avant les principaux repas. Le thé vert en poudre se dilue dans une tasse d’eau chaude.

Le thé vert, à quel prix ?

Il existe tellement de sortes de thé vert, que tout dépend de la qualité dégustatrice du thé :

les 200 gr de thé « Sencha koto» du Japon coûtent environ dans les 15 euros, alors que le « Sencha Yamato » peut aller jusqu’à plus de 25 euros les 200 gr. Pour le thé en vrac, les prix peuvent aller du simple au double.

les prix du thé vert en sachet varient selon les magasins et la qualité biologique de celui-ci. Vous le trouverez au tarif de 3euros à 10 euros les 20 sachets.

Le prix de la poudre de thé vert revient au prix de 10 euros les 50 grammes. Les prix sont également variables.

Les gélules sont au prix de 2,95 euros les 60 à 7.50 euros les 180 gélules, dosées à 400 mg. Ici, les prix varient également suivant l’endroit ou vous les achèterez.

Que contient le thé vert ?

Valeur nutritionnelle pour 100 ml de thé vert :

– Energie 0,4 Kcalories
– Eau 99,7 gr

– Protéines 0,1 gr
– Glucides 0
– Lipides 0

– Fibres alimentaires 0

– Sodium 1,4 mg
– Magnésium 1,70 mg
– Potassium 26 mg
– Phosphore 1,2 mg
– Calcium 6,7 mg
– Manganèse 0,26 mg
– Fer 0,025 mg
– Cuivre 0,027 mg
– Zinc 0,1 mg
– Sélénium 0,1µg
– Iode 0,1µg
– Rétinol 0

Pour 100 grammes de thé vert :

– Vitamine C 300 mg environ
– Vitamine E 100 mg
– Vitamine B 12 mg
– Provitamine A 16 mg (béta-carotène)
– Polyphénols 35 % (antioxydants)
– Caféine 3 %

Où achetez du thé vert ?

Vous pouvez acheter du thé vert en sachet dans les grandes surfaces, et dans les rayons de produits biologiques.

Pour le thé en feuilles et en poudre, vous pourrez les trouver dans les magasins de diététiques, biologiques, ou encore sur les sites Internet où de nombreux marchand en lignes, proposent un large éventail de différents thés verts.

Les gélules se trouvent dans les pharmacies et les parapharmacies, mais également de nombreuses marques de produits naturels en proposent sur Internet.

Le thé vert, bien entendu, se trouve dans les magasins d’alimentation chinois ou japonais.

Description détaillée

Le théier, de son nom botanique « Camellia Sinensis » est un arbuste de la famille des Camelliacées. L’arbuste peut avoir une grandeur allant de 1 à 6 mètres. Ses fleurs sont blanches et odorantes. Ses feuilles caduques d’une longueur variant de 5 à 10 cm et de 2 à 4 cm de largeur sont minces, de couleur vert foncé et lancéolées. Le thé provient de ces feuilles.

Le mode de préparation de ces feuilles lui donnera sa couleur. Le thé deviendra vert si les feuilles n’ont pas été transformées, mais juste traitées à la vapeur puis séchées rapidement. Le thé sera noir, si les feuilles ont fermenté et ont subi une oxydation.

Le thé est originaire des pays du Sud-est Asiatique, en Chine, au Japon et en Inde. Pour que le thé puisse se développer, il a besoin de sols acides dans des régions au climat tempéré et humide.

Pour la cueillette du thé, il faut attendre la troisième année de plantation de l’arbuste, et par exemple en Chine, elle s’étale sur une période allant d’avril à octobre. Les deux premières cueillettes du printemps sont les plus prisées, car elles sont réputées pour être les meilleures et donner un thé de très bonne qualité.

Après la cueillette, les feuilles du théier sont flétries, roulées pour en extraire les sucs, puis chauffées, afin de neutraliser l’enzyme qui est responsable de l’oxydation. Elles subissent ensuite un séchage final.

Le thé vert, appelé également « thé vierge » ne contient pas moins de 350 constituants. C’est une source incontestable pour le bien-être de l’organisme. Il considéré par les Chinois comme étant une breuvage aux multiples vertus.

Le thé est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde, l’eau est la première. Les plus grands amateurs de thé sont les Anglais. Ils en consomment environ 2 000 tasses par an, alors que nous Français n’en consommons que 80 tasses par an.

Le thé est généralement utilisé en infusion ou en décoction. Les thés verts ont en commun le principe d’être préparés avec une eau tiède, environ 70°. Il y a à même des thés de qualités qui peuvent être préparés avec une eau à 50°.

Le Japon ne produit aujourd’hui que du thé vert.

Le saviez-vous ? Les origines du thé vert

L’histoire du thé vert a commencé il y a environ 4 500 ans en Chine. Elle provient d’une légende qui racontait que l’Empereur Shen Nong, fit bouillir de l’eau sous un arbuste, et s’endormit.

Pendant son sommeil, quelques feuilles de cet arbuste tombèrent dans l’eau, et c’est ainsi que l’Empereur découvrit le thé vert.

A son réveil, il goûta cette infusion et la trouva parfaite. Il décida de développer la culture de cet arbuste, et demanda à ces sujets de faire du thé, leur boisson favorite.

C’est comme cela que naquit le thé vert.