Coupe faim
---
N°16

Le vinaigre de cidre : un coupe faim radical

Vinaigre de cidre : un bon coupe faim ?

Le vinaigre de cidre : un coupe faim radical

Le vinaigre de cidre : un bon coupe faim ? Découvrez dans cet article un coupe faim naturel et très puissant. On vous donne notre avis d’expert, ainsi que des conseils et astuces pour bien consommer le vinaigre de cidre.

Budget : assez faible
Notre avis

Le vinaigre de cidre est un très bon coupe-faim. Il contient des tanins et de la pectine de pomme. La pectine de pomme est un véritable coupe-faim naturel.

Les substances du vinaigre de cidre sensibilisent les muqueuses digestives, et envoient au cerveau un message de satiété. De ce fait, la sensation de faim se fait moins ressentir et lorsque l’on passe à table, on mange moins, ce qui va entraîner, bien entendu, une perte de poids.

Il agit également comme un régulateur. Il détruit la trame qui emprisonne les graisses dans les tissus. Une fois libres, les graisses subissent l’effet détergent du vinaigre qui active une enzyme : la phospholipase A, qui a les propriétés de digérer les graisses.

Le vinaigre de cidre est un excellent coupe faim et un brûleur de graisses. C’est un produit naturel, et si vous n’avez pas de contre-indications précises, il ne faut pas hésiter.

Les principales vertus du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre aide l’organisme à brûler l’excès de graisses dans les cellules, et favorise une perte de poids progressive.
C’est un excellent coupe faim, il atténue la sensation de faim.
Il est très riche en nutriments, à savoir le phosphore, le calcium, le magnésium.
Il élimine les toxines accumulées par le corps.
Il diminue le taux de sucre.
Il réduit le taux de cholestérol, grâce à une fibre « la pectine » contenue dans les pommes.
Il contribue à l’amélioration du système digestif. Il détruit les bactéries nuisibles, et absorbe le trop plein d’acidité dans l’estomac.
Il facilite la digestion lente, et aide l’estomac contre les intoxications alimentaires.
Il nettoie le canal urinaire et permet de maintenir une solution acide.
Il est bon pour la circulation sanguine, il élimine les polluants et toxines.
Il soulage les crampes musculaires grâce à son taux de potassium.
Il soulage les douleurs causées par l’arthrite.
Il permet d’éviter les calculs rénaux, biliaires et hépatobiliaires.
C’est un très bon anti-inflammatoire.
Il calme la nervosité et les insomnies.
Il à une action bienfaitrice sur les maux de gorge en gargarisme.
C’est un anti-fatigue, il redonne de la vitalité, il soulage de la fatigue chronique.
Il soulage les irritations de la peau, donne de l’éclat aux cheveux, favorise la guérison des coups de soleil.
Il aide au renouvellement de la flore intestinale.
Il est excellent lors de spasmes, de renvois ou d’aigreurs.

Le vinaigre de cidre fait partie des remèdes naturels de « grand-mère », et ses nombreuses vertus sont reconnues par les médecines douces.

Doses recommandées

1 à 2 cuillères à café à prendre un quart d’heure à une demie heure, avant les trois principaux repas, pour un effet coupe-faim garanti.

1 à 2 cuillères à soupe dans un litre et demi d’eau, à consommer toute la journée.

Contre-indications du vinaigre de cidre

Le vinaigre ne doit pas être consommé si vous avez souffert, ou si vous souffrez d’un ulcère à l’estomac. Veuillez prendre conseil auprès de votre médecin.
Ne pas prendre du vinaigre de cidre pour blanchir les dents. Le taux d’acidité du vinaigre provoquerait un terrain favorable dans la bouche pour les bactéries responsables de la plaque dentaire.

Les effets secondaires :

l’absorption à long terme et surtout à hautes doses, plus de 250 ml de vinaigre de cidre par jour, entraînerait une hypokaliémie. L’hypokaliémie est une diminution du taux de potassium dans le sang au dessous des limites normales.
Le vinaigre de cidre peut entraîner des effets d’ostéoporose sur certaines personnes.
Il peut endommager l’émail dentaire si vous le prenez pur et à hautes doses.
Il peut engendrer des petits problèmes gastriques et intestinaux, si vous le consommez en quantité importante. Les symptômes sont des diarrhées, des nausées, une indigestion, des aigreurs d’estomac.
Il est possible de ressentir des allergies de types éruptions cutanées, démangeaisons, problèmes respiratoires ou encore gonflements.

En cas de doute, il est préférable de prendre conseil auprès de son médecin.

Conseils pratiques pour consommer le vinaigre de cidre

Pour un coupe-faim radical : ajouter dans un grand verre d’eau, une à deux cuillères à café de vinaigre de cidre, et boire cette préparation un quart d’heure avant les trois principaux repas.
Si au départ, vous avez un peu de mal à boire la préparation, vous pouvez ajouter une petite cuillère à café de miel, et diminuer doucement, le temps de vous faire au goût du vinaigre.
Vous pouvez également mettre dans une bouteille d’eau, deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre, et consommer cette boisson à longueur de journée, et surtout aux moments de sensation de faim. Cette boisson agira efficacement comme coupe-faim, et évitera les grignotages.

Comment consommer le vinaigre de cidre ?

Mettre une cuillère à soupe de vinaigre dans un litre et demi d’eau, et boire ce mélange tout au long de la journée Pour un effet coupe faim rapide, prendre une cuillère à café de vinaigre de cidre, une demie heure avant les principaux repas. C’est un coupe-faim radical et naturel. Concernant les gélules de vinaigre de cidre, elles sont plutôt recommandées pour une action « minceur » et « brûleur de graisses » que comme coupe-faim.

Le vinaigre de cidre, à quel prix ?

Les prix dépendant de l’endroit où vos allez faire vos achats, et de la réputation des marques.

En grandes surfaces, vous le trouverez aux environs de 2,80 euros.
Pour une bouteille de 75 cl de vinaigre bio « pommes entières », il faut compter 4,49 euros.
Une boutique de 50 cl de vinaigre de France va revenir à 4,15 euros.
Un vinaigre bio de Bretagne de 75 cl va coûte dans les 4,95 euros.

Les prix peuvent varier du simple au double. Vous trouverez les tarifs les plus chers dans les boutiques de produis biologiques et chez les petits producteurs.

Que contient le vinaigre de cidre ?

Composition chimique du vinaigre de cidre :

Polysaccharides
Pectine.

Sels minéraux et oligo-éléments : pour 100 gr

– Calcium 7 mg
Fer 0,2 mg
Magnésium 5 mg
Phosphore 8 mg
Potassium 73 mg
Sélénium 0,1 µg
– Sodium 5 mg
– Zinc 0,04 mg
– Cuivre 0,01 mg
– Manganèse 0,25 mg

Vitamines :
Vitamine A
Vitamines B1
Vitamine B2
Vitamine B3
Vitamine C

Acide acétique : 4,5 %
Eau 93,81 gr
Glucides 0.93 gr dont amidon 0,51 gr
Protéines 0
Lipides 0
Acides gras saturés 0
Acides gras mono insaturés 0
Acides gras poly insaturés 0

Valeur énergétique 3,72 Calories.

Où acheter le vinaigre de cidre ?

Le vinaigre de cidre st trouve dans les moyennes et grandes surfaces, dans certains magasins d’alimentation, dans les magasins biologiques, chez les petits producteurs et sur Internet.
La contenance est généralement de 75 cl.

Il existe également des gélules de vinaigre de cidre. Vous trouverez ce produit dans des magasins spécialisés, de produits naturels, sur Internet, en parapharmacies.

Description détaillée

Le mot « vinaigre » tire son appellation des mots « vin » et « aigre », pour désigner l’aigreur du vin qui a tourné. Le vinaigre de cidre est le fruit de deux fermentations.

En premier lieu, le jus se change en cidre, et les sucres en alcool. Ensuite, le cidre se change en vinaigre, et l’alcool devient de l’acide acétique par l’ajout d’une bactérie : l’acétobacter aceti.

Le vinaigre de cidre est obtenu à partir de pommes. Pour une meilleure qualité, la peau et le trognon de la pomme peuvent être éliminées dans la confection du vinaigre, ce qui lui confère une saveur bien spécifique, et beaucoup plus goûteuse.

Le vinaigre peut être obtenu à partir de plusieurs variétés de pommes qui peuvent provenir de France, mais également d’autres pays comme le Canada. Toutes les pommes sont sélectionnées selon des critères très rigoureux.

Le jus des pommes qui est extrait, est donc d’abord transformé en cidre puis va entreprendre une transformation en vinaigre, et une maturation dans des cuves ou des fûts de chêne. La durée de maturation peut dépasser un an suivant la qualité du vinaigre de cidre.

Cette période va permettre au produit de prendre le temps pour assurer une transformation naturelle en vinaigre de cidre, et lui conférer toutes les caractéristiques, nutritives, gastronomiques et thérapeutiques.

A la fin de cette période de fermentation, le vinaigre de cidre peut être embouteillé selon des techniques propres aux marques, ou aux petits producteurs. Il est généralement mis en bouteilles sur place.

Le vinaigre de cidre est suivi régulièrement pendant sa fermentation, et il est soumis à de nombreux contrôles de qualité rigoureux tout au long de sa fabrication.

Le vinaigre de cidre est pur à 100 %, et tout à fait naturel. Il ne contient aucun additif, ni produit de conservation. Le vinaigre de cidre n’est pas pasteurisé et sa teneur moyenne en acide acétique est de l’ordre de 4,5 %. C’est un gage de qualité essentiel.

Ce vinaigre contient de nombreux minéraux, du potassium, du magnésium et certains enzymes. Tous ces éléments sont contrôlés régulièrement, afin d’assurer la meilleure qualité au produit.

Au fond d’une bouteille de vinaigre de cidre, un dépôt s’est formé, c’est ce que l’on nomme « la mère vinaigre ». C’est une garantie d’authenticité du produit. Ce dépôt est comestible, il peut être mélangé au vinaigre, ou filtré selon les goûts.
Le vinaigre de cidre de s’altère pas au fil du temps. Il peut être conservé à l’abri de la lumière, réfrigéré ou non. C’est pour cela qu’il n’y a pas de date de péremption sur les bouteilles.

Le vinaigre de cidre peut-être utilisé sous différentes formes :

En cuisine : sauces, soupes, salades marinades, en agent de conservation pour les câpres, oignons, cornichons etc.
En médecine douce : vertus préventives, thérapeutiques, curatives (douleurs arthritiques, guérison des plaies, éliminations des toxines etc.).
En pharmacologie et en médecine humaine et vétérinaire.

Le vinaigre de cidre a également de nombreuses propriétés dans la perte de poids, et c’est un coupe-faim idéal et naturel.

Le saviez-vous ? Les origines du vinaigre de cidre

Des écrits datant de 5 000 ans en Mésopotamie mettent en avant des traces de vin aigre. En Egypte le vinaigre est consommé comme un breuvage traditionnel, auquel l’on ajoute des fruits, des fleurs ou encore des herbes. Néanmoins, les propriétés thérapeutiques du vinaigre vont être reconnues très rapidement.

Les vertus du vinaigre de cidre, entre autre, vont être d’un grand secours lors des épidémies de pestes, ou encore pour désinfecter les plaies lors des blessures de guerre. Il va donc être reconnu au vinaigre de cidre, des propriétés aseptiques immenses, bonnes pour la santé et qui le sont encore de nos jours.

L’origine du vinaigre n’est pas simplement un vin qui est devenu aigre, car le vinaigre de cidre est fait à base de pommes. C’est tout simplement l’intervention de l’acétobacter au phénomène d’oxydation de l’alcool qui donne le phénomène d’acétification.

En 1865, c’est Pasteur qui va donner le nom à la bactérie « acétobacter », qui portera ensuite le nom de « Mycoderma Aceti », Pasteur croyant que c’était un champignon et non pas une bactérie.