Coupe faim
---
N°21

Les crudités : un coupe faim naturel et varié

La salade : un bon coupe faim ?

Les crudités : un coupe faim naturel et varié

Les crudités sont souvent décriées comme un excellent coupe faim par les diététiciens, mais est-ce réellement le cas ? Nous allons vous présenter dans cet article notre avis d’expert sur ce coupe faim : les doses recommandées, les contre-indications, ainsi que nos conseils et astuces.

Budget : budget assez faible
Notre avis

Lorsque vous commencez votre repas avec une bonne assiette de crudités, il est vrai que vous avez tendance à moins vous jeter sur ce qui suit.

Les crudités ont la faculté de bien remplir l’estomac, elles sont gorgées d’eau et apportent donc très peu de calories.

Elles ont la propriété de gonfler, et ainsi de prendre une bonne place dans l’estomac, ce qui fait de ce plat de légumes crus, un coupe faim efficace, naturel et rempli de vitamines.

Il ne faut pas hésiter à manger des crudités en début de repas.

Les principales vertus des crudités

– Les crudités apportent le plein de vitamines, en sels minéraux et oligo-éléments.
– Elles mettent à l’abri des carences nutritionnelles.
– Elles sont riches en eau et en fibres.
– Les fibres assurent un bon transit intestinal.
– La partie aqueuse assure le renouvellement du liquide cellulaire.
– L’eau contenue dans les crudités élimine les toxines accumulées.
– Les crudités préparent à la digestion des autres aliments.
– Elles sont très appréciées lors d’un régime amaigrissant.
– Elles sont un excellent coupe-faim.
– Elles suppriment la sensation de faim ressentie en début de repas.
– Elles ont un apport calorique très faible.
– Elles diminuent les maladies cardiovasculaires.
– Elles font baisser le taux de cholestérol et le taux de diabète.
– Elles sont un bon remède contre l’obésité.

Doses recommandées

Vous pouvez manger des crudités aux deux principaux repas, et si vous avez un petit creux il ne faut pas hésiter à reprendre une assiette de crudités. C’est un très bon coupe faim.

Contre-indications concernant les crudités

Il n’existe pas de réelles contre-indications dans la consommation des crudités.

Les précautions à prendre :

Les femmes enceintes doivent laver les légumes très soigneusement, car celles qui ne sont pas immunisées, pourraient contracter la toxoplasmose.
La consommation de crudités doit être évitée dans les pays, où il existe un risque d’amibiase, ainsi que dans certains régimes sans résidus.

Conseils pratiques pour consommer les crudités

– Il est préférable de consommer des crudités en début de repas. Les crudités vont remplir votre estomac, et vous aurez moins faim pour la suite des repas.
– Si vous pouvez manger des crudités au repas du midi et soir, il ne faut pas hésiter.
– Préparez-vous des assiettes de différentes crudités aux couleurs variées. Une belle assiette donne envie.
– Changez de sortes de crudités pour éviter de vous lasser.
– Eviter les sauces à bases de vinaigrette et matières grasses.
– Prenez l’habitude d’arroser vos crudités avec un jus de citron.
– Vous pouvez également vous préparer une sauce avec un yaourt nature à 0 % de matières grasses, accompagnée d’un jus de citron. C’est succulent.

Comment consommer les crudités ?

Les crudités doivent être consommées en tout début de repas pour un effet coupe faim garanti. – Vous pouvez les manger, soit en bâtonnets ou râpées pour les carottes, soit en rondelles avec la peau pour les concombres. – Concernant les feuilles de salade, vous en trouverez de toutes sortes. – Vous aurez le choix entre les tomates : tomate cerise, tomate grappe etc.

Les crudités, à quel prix ?

– 1 kilo de tomates Maestria : à partir de 1,55 euro.
– 1 kilo de tomates bio Cœur de Bœuf : environ 9 euros.
– 1 kilo de tomates rondes : 6,70 euros.
– 250 grammes de tomates cerise : environ 2 euros.
– le prix de concombre tourne autour de 0,98 euro la pièce.
– la botte de radis rouges : 1,20 euro
– les salades : entre 0,90 euro la laitue, 1,50 euro la scarole, la roquette 1,20 euro.
– le chou rouge : environ 1.20 euro.

Que contiennent les crudités ?

Valeur nutritionnelle des crudités sans assaisonnement :

– Calories 29,7 kcalories
– Kilojoules 123 KJ

– Protéines 1,06 gr
– Glucides 2,92 gr dont sucre : 2,01 gr et amidon : 0,239 gr
– Lipides 1,04 gr

– Acides gras saturés 0,163 gr
– Acides gras mono insaturés 0,606 gr
– Acides gras poly insaturés 0,185 gr

– Sodium 42,7 mg
– Eau 91,8 gr

Minéraux :

– Magnésium 15,8 mg
– Phosphore 24,5 mg
– Potassium 269 mg
– Calcium 25,3 mg
– Manganèse 0,132 mg
– Fer 0,439 mg
– Cuivre 0,060 mg
– Zinc 0,186 mg
– Sélénium 1,61 µg
– Iode 1,29 µg

Vitamines :

– Vitamine A 1929 µg Beta-Carotène
– Vitamine A 0,196 µg Rétinol
– Vitamine D 0,049 µg
– Vitamine E 3,30 mg
– Vitamine C 7,3 mg
– Vitamine B1 0,0436 mg
– Vitamine B2 0,0386 mg
– Vitamine B3 0,0556 mg
– Vitamine B5 0,250 mg
– Vitamine B6 0,0745 mg
– Vitamine B9 33,1 µg

Où acheter les crudités ?

Les crudités ou légumes crus se trouvent dans tous les supermarchés, les primeurs, sur les marchés. Vous pouvez également aller directement dans les coopératives, ou chez certains petits maraîchers.

Description détaillée

Les crudités sont des aliments consommés crus. Le terme « crudités » est toujours employé au pluriel, et désigne en particulier des mets composés de légumes frais et crus, assaisonnés ou natures. Elle sont généralement servies en hors d’œuvres.

Dans les crudités, on trouve des concombres, des tomates, des radis, du chou rouge, du chou fleur, des carottes, des feuilles de salade. Elles sont bonnes à toutes les heures de la journée. Elles font gonfler le ventre, mais cependant, elles restent dans la catégorie des aliments hypocaloriques, qui apportent à l’organisme un large éventail de vitamines.

Elles sont également très riches en fibres, et calment rapidement la sensation de faim. Il est à noter que le fait de consommer des crudités, demande un effort important de mastication, et de ce fait, la mastication contribue aux signaux de satiété envoyés au cerveau.

Les crudités sont reconnues dans le cadre d’un régime alimentaire, mais elles sont également un excellent coupe faim, consommées en tout début de repas. Prendre l’habitude de manger des feuilles de salade ou des crudités en entrée, va permettre un effet rassasiant, et ainsi diminuer la part du repas principal. C’est un très bon moyen de diminuer sa consommation de calories.

Il est conseillé de privilégier les crudités riches en fibres et en eau. La forte teneur en eau des crudités va faire gonfler instantanément l’estomac, et favoriser de la sorte, une sensation de satiété. Les crudités comprennent de nombreux éléments nutritifs bienfaisants pour le corps.

Le fait de manger des crudités en tout début de repas est un réflexe à prendre, que vous soyez chez vous, ou à l’extérieur. C’est une habitude facile à adopter, et vous pouvez varier les saveurs, car il existe un grand nombre de crudités sur le marché.

Les légumes de saison sont meilleures et moins chers. Il est important de choisir les crudités que vous préférez, de vous préparer de belles assiettes colorées pour donner envie. Elles n’interfèrent pas avec les autres aliments, et vous n’aurez pas de problèmes de digestion.

Les crudités sont très appréciées dans le cadre d’un régime amaigrissant, et sont idéales en tant que coupe faim naturel et agréable.

Le saviez-vous ? Les origines des crudités

Les crudités qui sont des légumes crus, sont indispensables à l’organisme pour leurs qualités nutritionnelles. Voici un petit tour généalogique de quelques crudités :

La carotte : elle est originaire d’Asie Mineure. La carotte est une racine. C’est en Gaulle que l’on aurait commencé sa culture. Elle porte le nom de « racine de Gaulle ». Elle est riche en vitamines B1, B2 et C, en fibres et en carotène. Il existe de nombreuses variétés : la nantaise, la chantenay etc. Elle est moyennement énergétique.

Le chou : ce légume a occupé une place de choix dans l’alimentation pendant des siècles. Dans la haute Antiquité, le chou était recommandé aux buveurs pour sa vertu anti-ivresse. Il a des vertus diététiques reconnues, est riche en vitamine C et A. On distingue : le chou rouge de Bruxelles, le chou de Chine, le chou blanc.

La tomate : elle fût rapportée il y a 400 ans des Andes Péruviennes par les conquistadors. Pendant deux siècles, elle était peu consommée, car on la confondait avec la « mandragore », une tomate toxique. La tomate est nommée « pomme d’amour ». Elle fera la conquête des Espagnols, des Italiens, et fera son entrée dans le midi de la France. Ce n’est qu’à la Révolution qu’elle sera connue des Parisiens.

Les salades : la roquette et la laitue sont connues depuis l’Antiquité. Il existe des centaines de sortes de salades comme la mâche, le cresson, la chicorée, la scarole, les endives etc.

Le concombre : C’est une des plus vielles plantes potagères du monde. Des archéologues auraient trouvé des graines en Birmanie datant de 7 000 ans avant JC. Le concombre vivait à l’état sauvage. Il est apparu ensuite en Chine, 5 000 ans avant JC, puis vers l’Ouest. A partir du 19ème siècle, le concombre fait le tour de l’Europe.