Coupe faim
---
N°7

L’huile de pignon de pin : un très bon coupe faim

Perdre du ventre avec l'huile de pignon de pin ?

L’huile de pignon de pin : un très bon coupe faim

Produit assez onéreux, l’huile de pignon de pin est t’elle un bon coupe faim ? Comment la consommer ? Quelles sont les doses recommandées ? Nos conseils et astuces dans ce guide.

Budget : assez élevé
Notre avis

Le premier point que nous avons constaté, c’est que l’huile de pignon de pin et un produit relativement onéreux.

Concernant le fait qu’il puisse agir en tant que coupe faim, il s’avère que c’est un produit très efficace. Prise bien avant les repas, l’huile de pignon de pin cale l’estomac, et envoie au cerveau un sentiment de satiété.

L’estomac ne recevant plus l’information de « faim », le résultat est que l’on mange moins au moment de passer à table. L’huile de pignon de pin peut être également consommée dans le cadre d’un régime amaigrissant.

Les principales vertus de l’huile de pignon de pin

– L’huile de pignon de pin favorise la respiration, et améliore les problèmes liés au système respiratoire.
– Elle est bénéfique sur le plan intellectuel.
– Elle est dynamisante et énergisante.
– Elle est efficace sur le plan génital et urinaire.
– Elle contient des propriétés antiseptiques et désinfectantes.
– Elle est active dans le cas de régimes amaigrissants.
– Elle joue le rôle d’un coupe faim efficace et naturel.

Doses recommandées

– une cuillère à soupe avant les principaux repas.

Contre-indications pour l’huile de pignon de pin

L’huile de pignon de pin est déconseillée chez les personnes souffrant de problèmes rénaux.
Elle est déconseillée aux femmes enceintes, et en période d’allaitement.
Les enfants et adolescents ne doivent pas consommer de l’huile de pignon de pin, dans le cadre d’un coupe faim ou d’un régime.
Elle agit comme un modérateur d’appétit.

En cas de doute, il est préférable de consulter son médecin pour avis.

Conseils pratiques pour consommer l’huile de pignon de pin

– Afin que l’huile de pignon de pin agisse en tant que coupe faim efficace, il est conseillé de prendre, au moins une demie heure avant les deux principaux repas, une cuillère à soupe de cette huile.
– Vous pouvez également en ajouter dans les salades, en filet sur le poisson et sur vos légumes.

Comment consommer l’huile de pignon de pin ?

Prendre une cuillère à soupe d’huile de pignon de pin, trente minutes avant un repas.

L’huile de pignon de pin, à quel prix ?

– les 10 cl d’huile de pignon de pin : entre 11,65 euros et 13,45 euros.
– Les 25 cl d’huile vierge de pignon de pin : environ 24,50 euros
– Les 75 cl d’huile de pignon de pin : environ 79 euros.

Que contient l’huile de pignon de pin ?

– Calories 700 pour 100 ml d’huile de pignon de pin

– Vitamine E

– Acides gras insaturés 93 % dont 46 % d’acide linoléique et 16 % d’acide
pinoléique.
– Oméga 6.

Où acheter l’huile de pignon de pin ?

Vous trouverez l’huile de pignon de pin dans les grandes surfaces, qui ont un rayon « épicerie fine ».

L’huile de pin se trouve également sur Internet, et dans les boutiques de produits diététiques, dans les épiceries fines, et dans les magasins de produits spécialisés.

Description détaillée

Le pin parasol ou « Pinus Pinea », appartient à la famille des Pinacées. C’est un arbre forestier du genre résineux, qui a la forme d’un parasol. Il peut atteindre jusqu’à 30 mètres de hauteur. Cet arbre se rencontre dans les pinèdes sauvages des pays méditerranéens, ainsi qu’en Chine, en Corée et aux Etats-Unis.

Ses feuilles sont des aiguilles groupées, de couleur vert foncé, et qui mesurent une vingtaine de centimètres. Il existe plusieurs espèces de pins : le pin sylvestre « pinus sylvestris », et le pin maritime « pinus pinaster ».

Le pignon est un grain recouvert d’une coquille très dure. Elle se situe en dessous de l’écaille d’un cône du pin parasol, appelée dans le langage courant « pomme de pin », ou parfois « pigne ». Elle peut être ramassée sur une longue période de l’année. Elle est de forme oblongue, et de couleur ivoire.

Le pignon de pin est une graine comestible. Elle constitue une bonne source de protéines, de graisses poly insaturées, de fibres qui sont bénéfiques pour la santé. Toutefois, ce n’est pas la graine elle-même qui est intéressante, mais l’huile qui en est extraite, car elle agit comme un modérateur d’appétit. L’huile est de couleur jaune clair et de saveur douce, un peu sucrée.

L’huile de pin contient un principe actif anorexigène qui est l’acide pinolénique. Il stimule la libération d’hormones, associée à la suppression de l’envie de manger, ainsi qu’à la sensation de satiété. L’huile de pin fait partie de la famille des Abiétacées.

D’après des recherches scientifiques, le pignon de pin consommé sous forme d’huile, stimule des hormones spécifiques de l’organisme. Ces hormones sont celles responsables de la sensation de faim et de satiété. Certaines personnes parlent même d’un effet coupe-faim, et d’autres d’une diminution sensible de l’appétit.

Le saviez-vous ? Les origines du pin

Le pin est un arbre mythique, que toutes les grandes civilisations ont célébré. En extrême Orient, il est considéré comme un symbole d’immortalité, à cause de sa longévité et de sa résine.

Le pin serait la nourriture des immortels taoïstes. Le pin est constitué de graines, des aiguilles et de résine. Cette nourriture leur suffirait pour vivre, et rendrait leur corps si léger, qu’ils seraient capables de voler.

A Rome, il était célébré comme le symbole de l’éternel renouvellement de la nature. Au Japon, il est utilisé pour la construction des temples de Shintô, mais aussi pour la fabrication des instruments rituels. Il est souvent planté près des habitations, car il est sensé apporter de bonnes ondes.

En France, c’est sous le règne de Louis Philippe, qu’une espèce de pin, «le pin sylvestre » fut planté abondamment dans les Landes, et les zones rocheuses de la Forêt de Fontainebleau.

Le pin peut vivre en général pendant 500 ans.